Fay dans la Rep.

 

Informations communales

Histoire

EN CONSTRUCTION

et de fouilles conduites par l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap).
Outre des traces d'occupations de la préhistoire, de la protohistoire et de l'antiquité, ce sont les vestiges d'un atelier de potier de la deuxième moitié du XVe siècle
qui ont pour l'essentiel retenu l'attention des archéologues.
De cette installation au cœur de la forêt d'Orléans, il a été retrouvé un chemin de terre desservant trois bâtiments organisés autour d'une cour et protégés par des fossés,
un four couché, plusieurs tessonières et un puits.
L'étude de cette modeste installation au cours du printemps 2010 a permis de caractériser l'organisation de la production, sa durée,
le répertoire des formes et l'environnement forestier à la fin du Moyen Age.

Les projets d'aménagements des zones d'activités ont été à l'origine d'opérations de diagnostics archéologiques réalisées par l'Institut national de recherches archéologiques préventives. L'un, au lieu-dit L'Evangile a permis la découverte de vestiges d'un habitat gallo-romain. L'autre, à La Loge Cognet a permis de localiser quelques fosses creusées dans le sable, et contenant des poteries du premier Âge du Fer ou période de Hallstatt. Ces travaux ont également permis la découverte d'une installation datée de la fin du Moyen Âge, XVe siècle, avec entre autres un puits, un four de potier et de très nombreux tessons permettant de restituer les formes céramiques produites.[réf. nécessaire]

Les travaux en cours et à venir

A venir

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
5
Célébration du 5 Décembre
48 rue Abbé Georges Thomas , Fay-aux-Loges
Journée Nationale d'hommage aux "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.   Rassemblement à la Mairie à 11h00   Un peu d'histoire ?: C'est en 1952 qu'a débuté une série d'événements dramatiques dans les pays du Maghreb dépendants de la France, qui causera de nombreuses pertes de part et d’autre. Les combats débutent au Maroc et en Tunisie, jusqu'alors sous protectorat français, puis se poursuivent en novembre 1954 en Algérie, département à part entière.  Toutes ces opérations militaires en Afrique du Nord mobilisent des centaines de milliers de soldats français, appuyés par des formations supplétives constituées d’auxiliaires locaux, désignés globalement par le terme harkis.   En Tunisie comme au Maroc, les combats aboutissent à l’indépendance totale des deux pays en 1956. Les relations restent cependant tendues jusqu’en 1962, date de la fin de la guerre qui ensanglante l’Algérie voisine. Certains les ont nommés "événements", d'autres "guerre d'indépendance", restant longtemps officiellement "opération du maintien de l'ordre", les combats ont pris fin le 19 mars 1962 par la signature des accords d'Evian et du "cessez le feu en Algérie". De 1952 à 1962, plusieurs milliers de ces combattants meurent en Tunisie, au Maroc et en Algérie, ainsi qu’un grand nombre de civils, notamment parmi les familles des harkis, cibles de représailles après les accords signés.   Il aura fallu plus de 40 années pour que soit décidé d'honorer les combattants et victimes civiles de cette décennie tragique tous les 5 décembre, date neutre et œcuménique, pour ne pas oublier dans ces temps troublés où notre mémoire collective se doit d'honorer tous ceux qui sont tombés.   Ce sont toutes les victimes de ces conflits, militaires et civiles, auxquelles la journée du 5 décembre rend hommage. Le 5 décembre, pour ne pas oublier...
Plus d'informations ...
Date : dimanche 5 décembre 2021
7
8
9
10
11
14
15
19
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Horaires d'ouverture

Mairie, bibliothèque, cimetière, poste, ...Plus d'info

Annuaire

Tous les numéros et adresses de vos services, ...Plus d'info

Numéros d'urgence

Pompier, SAMU, police, Permanance Mairie, ...Plus d'info

Contacter la Mairie

Envoyer nous un mail, joignez nous par téléphone.Plus d'info